Gouvernement du Nouveau-Brunswick

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

- T -

Tableau de densité des fumées dans la province du Nouveau-Brunswick. Établi par le ministre pour indiquer les limites d'émissions précises de fumée. Est composé de cinq niveaux de densité, chacun variant d'une opacité de 20 p. 100. La fumée ne doit pas avoir une densité supérieure à la densité de niveau 1. Toutefois, pour une période ne dépassant pas quatre minutes par demi-heure, elle peut être supérieure à la densité 1, mais pas à la densité 2.

Tambour de refroidissement. Fait partie du processus de frittage qui refroidit le corps de métal cohérent comprimé.

Taux d'alimentation d'écorce. Taux auquel les déchets de bois (qui comprennent sans s'y limiter, de l'écorce, des copeaux et du bran de scie) sont fournis à une chaudière de déchets de bois en vue de leur combustion. Voir également déchets de bois et chaudière à déchets de bois.

Taux d'apport de chaleur maximal. Taux maximal de la chaleur requise pour la combustion de carburant dans un générateur à vapeur. Il ne comprend pas l'apport de chaleur provenant d'air de combustion préchauffé, de gaz de combustion recirculé ou de gaz d'échappement provenant d'autres sources telles des turbines à gaz, des moteurs de combustion interne, des fours, etc.

Taux de dépôt. Quantité de composés de soufre et d'azote et d'autres substances déposés au niveau du sol par unité de temps.

Taux d'émission de sortie maximal permis par la conception. Désigne la masse maximale par unité de temps d'un polluant qu'un dispositif, selon sa conception, ne doit pas dépasser dans un flux de déchets atmosphériques de sortie.

Taux d'émission en masse par unité de temps. Voir taux d'émission, masse de chargement.

Taux de déversement horaire et d'asphalte. Taux de déversement moyen horaire d'un contaminant précis provenant d'une source.

Taux de rejet permis. Taux de rejet d'un polluant provenant d'une source permis par l'agrément.

Technicien certifié. Personne titulaire d'un certificat délivré par le Ministre en vertu de l'alinéa 21(1)b) du Règlement sur les substances appauvrissant la couche d'ozone.

Technologie de contrôle. Voir dispositif antipollution atmosphérique.

Température d'alimentation. Température d'un matériau fourni à une unité de traitement avant l'alimentation.

Tétrachlorométhane (CCl4). Substrat chimique pour la production de frigorigènes et liquide toxique ininflammable incolore dont l'odeur ressemble à celle du chloroforme. Il est utilisé comme solvant dans les laboratoires et comme réfrigérant.

Temps de rétention. Paramètre de conception pour divers dispositifs de contrôle de la pollution de l'air ou de contrôle de l'eau. C'est le temps pendant lequel le polluant est gardé en contact avec le milieu absorbant ou filtrant utilisé pour le recueillir ou avec une chambre de combustion à des fins d'incinération. Généralement, plus le temps de rétention est long, plus l'efficacité de retrait ou d'oxydation du polluant est importante.

Teneur en cendre. Teneur en minéraux des résidus qui subsistent après la combustion. La teneur en cendre est mesurée au moyen d'une analyse chimique d'une quantité particulière d'un combustible donné. C'est un des paramètres importants des combustibles touchant les émissions de polluants atmosphériques provenant des chaudières à vapeur haute pression.

Tétrachloroéthane.Liquide toxique, incolore et corrosif ayant une odeur de chloroforme. Il est soluble dans l'alcool et l'éther et est légèrement soluble dans l'eau. Est utilisé comme solvant, dégraisseur, décapant pour peinture et herbicide.

Tétrahydrofurane.Liquide transparent, incolore et facilement inflammable d'une odeur semblable à l'éther. Est utilisé comme solvant pour les résines, dans les adhésifs et dans les encres d'imprimerie.

Thallium.Élément métallique blanc et malléable utilisé dans les alliages. Ses composés sont très toxiques et sont utilisés dans les pesticides.

Thiols. Composés organiques ayant des composés de soufre liés aux chaînes organiques. Les thiols sont généralement produits dans le raffinage de pétrole brut en carburant et dans la décomposition naturelle du poisson. Les thiols sont les composés odorants prédominants provenant du processus de raffinage du pétrole. Les thiols qui sont produits dans les unités de craquage sont habituellement enlevés au moyen d'un lavage avec de la soude caustique. Ils sont ensuite enlevés de la soude caustique par distillation à la vapeur et ensuite brûlés.

Toluène (C6H5CH3). Liquide incolore et aromatique dérivé du goudron de houille ou du reformage catalytique de naphtes de produits pétroliers. Est insoluble dans l'eau et soluble dans l'alcool et l'éther. Est utilisé comme produit intermédiaire pour les explosifs et les essences à indice d'octane élevé.

Torche. Dispositif de contrôle de la pollution de l'air utilisé pour brûler des flux de déchets organiques volatils. Peut fonctionner de façon continue ou intermittente, habituellement au sommet d'une cheminée. Les torches sont généralement utilisées par l'industrie du raffinage du pétrole et dans la combustion du méthane dans les lieux d'enfouissement.

Torche de brûlage. Voir torche.

Torche de brûlage de réserve. Torche de brûlage qui est gardée en disponibilité pour en remplacer une qui pourrait avoir une défaillance d'exploitation ou pour remplacer la technologie actuelle utilisée au lieu de la torche. Voir également torche de brûlage.

Total des particules en suspension. Paramètre qu'il faut parfois analyser dans un flux d'air pollué lors d'activités d'essai du rendement, ou dont il faut déterminer la valeur au niveau du sol à partir de la surveillance de la qualité de l'air ambiant. Le total des particules en suspension est la partie (très fine) des particules en suspension dans l'air qui a le plus grave impact sur la santé.

Total de solides en suspension. Mesure des solides en suspension dans les eaux usées, l'effluent ou les masses d'eau, déterminée par des essais pour le total de solides non filtrables en suspension. Également connu sous le nom de total de résidus en suspension.

Tour de déchloruration. Dispositif qui ressemble à une tour et dans lequel le chlore est enlevé du flux de déchets atmosphériques à des fins de nettoyage ou du flux industriel à des fins de préconditionnement. La déchloruration se fait par le remplacement chimique du chlore par de l'hydrogène ou par des ions d'hydroxyde.

Tour de fractionnement.Cuve cylindrique verticale utilisée dans le traitement de produits chimiques et de produits pétroliers pour augmenter le degré de séparation des mélanges liquides par distillation ou extraction. Également connue sous le nom de colonne de distillation.

Tour de gaz résiduaire.Unité d'exploitation semblable à une tour qui traite la plupart des gaz résiduaires provenant des unités de récupération et des débourbeurs du procédé de fabrication de chlore et de soude caustique.

Tour de lavage d'hydrogène.Se rapporte à un dispositif semblable à une tour servant à séparer la vapeur d'eau accumulée par l'hydrogène pendant le processus de production de chlore et de soude caustique.

Tour de récupération de l'acide. Voir tour d'absorption de l'anhydride sulfureux.

Tours de distillation de pétrole brut. Voir tours de distillation.

Tours de refroidissement. Dispositif ouvert de recirculation de l'eau qui utilise des ventilateurs ou un courant d'air naturel pour attirer ou forcer l'air ambiant à travers le dispositif afin de refroidir l'eau chaude par le contact direct ou indirect avec l'air ambiant plus froid.

Tours de séchage. Dispositifs semblables à une tour qui remplissent les mêmes fonctions qu'un séchoir. C'est un dispositif obtenant sa chaleur d'une réaction de combustion pour ensuite l'utiliser afin de sécher les matériaux de traitement à divers degrés. Les principales composantes d'un séchoir comprennent le tambour, le brûleur et le combustible, ainsi que la cheminée d'échappement.

Tours météorologiques. Tours munies de divers instruments utilisés pour recueillir des données relatives à l'atmosphère, y compris la vitesse du vent, la direction du vent et la pression barométrique.

Transfert de propriété. Désigne un changement de possession ou de contrôle de l'installation et de l'équipement auxiliaire de façon à ce qu'il soit jugé comme étant un transfert légal.

Trémie de retour d'aggloméré recyclé. Le procédé d'agglomération par frittage d'une fonderie permet la fusion de fines de minerai de fer en mâchefer dur destiné au fourneau. La trémie de retour d'aggloméré saisit et recycle les fines qui ne sont pas utilisées lors de la fusion des mâchefer durs.

Tribunal compétent. Cour qui a l'autorité de rendre une décision.

Trémies. Enceinte en forme d'entonnoir ayant une ouverture au haut pour le chargement et une goulotte de décharge au bas pour le déversement de matériaux en vrac comme la chaux, le charbon ou les agrégats.

Tunnel de congélation. Tunnel utilisé pour transporter des produits alimentaires et les congeler avant l'empaquetage.