Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Questions qu’on nous pose souvent :

  • Qui décide de la limite de vitesse sur les routes?
  • Les gens roulent trop vite sur ma route. À qui dois-je m’adresser pour faire abaisser la limite de vitesse afin que les gens conduisent plus lentement?
  • e pense que la limite de vitesse est trop élevée sur ma route. Comment puis-je la faire abaisser?
  • Il y a beaucoup d’enfants qui vivent et jouent dans mon quartier et les conducteurs vont trop vite. À qui dois-je m’adresser pour que la limite de vitesse soit réduite?
  • Il y a beaucoup de gens qui marchent ou font du vélo le long de la route dans mon secteur, dont bon nombre sont des enfants. La limite de vitesse doit être abaissée pour la rendre plus sûre. Avec qui dois-je communiquer?
speedsign

Les limites de vitesse sur les routes provinciales sont établies par le ministère des Transports et de l’Infrastructure (MTI) en fonction de la conception de la route et de l’environnement où elle est située. La Section de la sécurité routière de la Direction des opérations du MTI applique des lignes directrices provinciales fondées sur les lignes directrices nationales ainsi que sur l’expérience technique et le jugement des ingénieurs afin de déterminer la limite de vitesse appropriée pour un tronçon de route.

Les municipalités ont le pouvoir de déterminer les limites de vitesse appropriées sur les routes municipales sur leur territoire.

La limite de vitesse affichée est la limite de vitesse légale MAXIMALE pour un tronçon de route donné, dans des conditions de conduite IDÉALES. Comme les bons conducteurs le savent et le comprennent, la vitesse de conduite doit être adaptée aux conditions existantes. Par exemple, lorsque la visibilité est réduite en raison de la neige, du brouillard ou de l’obscurité, les conducteurs doivent réduire leur vitesse et porter une attention particulière à la route.

Un certain nombre de facteurs sont pris en considération pour déterminer la limite de vitesse appropriée pour un tronçon de route :

  • le nombre et la largeur des voies de circulation;
  • la largeur de l’accotement;
  • les tracés en plan et en profil (courbes et pentes);
  • le nombre d’aménagements résidentiels et commerciaux en bordure de route;
  • le nombre d’intersections;
  • le débit de circulation (le nombre de véhicules qui circulent sur la route);
  • le type des trottoirs et leur largeur (ou l’absence de trottoirs);
  • la vitesse maximale réalisable.

La réduction d’une limite de vitesse ne décourage pas nécessairement l’excès de vitesse. Les recherches ont démontré que la majorité des conducteurs conduisent à une vitesse où ils se sentent à l’aise. Le fait d’abaisser arbitrairement une limite de vitesse augmente la différence de vitesse entre les conducteurs qui suivent la vitesse affichée et ceux qui conduisent à une vitesse où ils se sentent à l’aise, ce qui s’est avéré à réduire la sécurité globale. C’est pourquoi les limites de vitesse sont déterminées sur la base d’évaluations techniques.

L’application de la loi est un élément essentiel pour s’assurer que les limites de vitesse appropriées sont respectées sur les routes du Nouveau-Brunswick. L’établissement de limites de vitesse appropriées facilite l’application de la loi. Les préoccupations que suscitent les conducteurs qui dépassent la limite de vitesse légale ou qui conduisent de manière imprudente doivent être signalées à votre organisme local d’application de la loi. Assurer la sécurité sur nos routes est la responsabilité de tous.

Si vous croyez que la limite de vitesse dans un secteur doit être revue, veuillez envoyer une demande indiquant le secteur dont il s’agit et faisant état de vos préoccupations à demandesdecirculation@gnb.ca