Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Questions qu’on nous pose souvent :

  • Il serait beaucoup plus sûr pour les gens de traverser la route s’il y avait un passage piétonnier ici. À qui dois-je m’adresser pour en faire aménager un?
  • Qui prend la décision d’aménager des passages piétonniers dans ma ville?
  • Je veux qu’un passage piétonnier soit peint aux couleurs de l’arc-en-ciel dans notre rue. À qui dois-je m’adresser pour en faire aménager un?

L’aménagement de passages piétonniers sur les routes provinciales nécessite l’approbation du ministère des Transports et de l’Infrastructure (MTI). Si la route provinciale est située dans les limites d’une municipalité, celle-ci doit approuver l’endroit où sera aménagé un passage piétonnier. Par conséquent, les demandes d’aménagement d’un passage piétonnier dans une municipalité doivent être présentées au bureau municipal. Les municipalités ont le pouvoir de déterminer l’endroit qui convient pour l’aménagement de passages piétonniers sur les routes municipales dans leur territoire.

La Section de la sécurité routière de la Direction des opérations du MTI applique des prescriptions générales et des lignes directrices nationales et se fonde sur l’expérience technique et le jugement des ingénieurs pour déterminer si un emplacement convient à l’aménagement d’un passage piétonnier et le type de signalisation à installer (par exemple, des panneaux ordinaires et des marques sur la chaussée ou des panneaux et des feux clignotants suspendus activés par les piétons).

L’évaluation de l’emplacement d’un passage piétonnier comprend la détermination de la distance de visibilité d’arrêt disponible, du nombre et du type de piétons qui traversent la chaussée, ainsi que du nombre et de la vitesse des véhicules automobiles dans le secteur. Si un passage n’est pas fréquenté quotidiennement par un nombre important de piétons, les automobilistes qui traversent fréquemment le secteur sont moins enclins à respecter un passage piétonnier et les piétons qui l’utilisent. En particulier pour les routes à faible circulation, un passage piétonnier non marqué encourage les piétons à traverser la chaussée en faisant preuve d’une plus grande prudence et est considéré comme sécuritaire.

L’existence d’un passage piétonnier ne garantit pas automatiquement qu’il est plus sûr de traverser une route. Bien que les automobilistes soient tenus de céder le passage aux piétons à un passage piétonnier, ces derniers doivent être extrêmement prudents lorsqu’ils traversent une route, vérifier dans toutes les directions s’il y a de la circulation et ne traverser la route que lorsqu’ils peuvent le faire en toute sécurité. Il faut s’assurer d’être vu par les véhicules qui approchent et qu’ils vont s’arrêter avant de s’engager sur la chaussée.

Si vous croyez qu’un secteur devrait être évalué en vue de l’aménagement d’un passage piétonnier, veuillez communiquer avec votre bureau municipal. Si le secteur en question est à l’extérieur d’une municipalité, veuillez faire parvenir une demande indiquant le secteur dont il s’agit et faisant état de vos préoccupations à demandesdecirculation@gnb.ca

                                               

Panneau avancé de passage piétonnier                      Panneau de passage piétonnier

 

pedestrian_bicycle

Passage de sentier/de sentier polyvalent

Un passage de sentier ou de sentier polyvalent est l’endroit où un sentier ou un sentier polyvalent traverse une route. Le panneau d’avertissement du passage de sentier ou de sentier polyvalent signale aux automobilistes qu’ils approchent d’un secteur où un sentier ou un sentier polyvalent traverse la route.

Les passages de sentier ou de sentier polyvalent diffèrent des passages piétonniers en ce sens que les usagers doivent céder le passage à la circulation automobile avant de traverser la route. Avant de s’engager sur la route, l’usager du sentier doit s’arrêter, vérifier la circulation dans toutes les directions et ne traverser la route que lorsqu’il peut le faire en toute sécurité.