Gouvernement du Nouveau-Brunswick

L’indice de gravité de la criminalité (IGC) du Nouveau-Brunswick a augmenté de 3 % de 2019 à 2020, passant de 80.27 à 82.82, et est 35 % plus élevé qu’il y a cinq ans. L’IGC du Nouveau-Brunswick a été le plus élevé des provinces de l’Atlantique pendant quatre années consécutives, et est 13% supérieur à celui du Canada, qui se situe à 73.44.

Le taux global de crimes signalés à la police a diminué de 1 % en 2020, en ce qui concerne les infractions au Code criminel (excluant les infractions aux délits de la route). Des variations ont été observées au Nouveau-Brunswick dans le type d’infractions signalés, ce qui pourrait être attribuable, entre autres, à la pandémie de COVID-19.

Voici les infractions signalés à la police ayant contribué à l’augmentation de l’indice de gravité de la criminalité et au taux de criminalité du Nouveau-Brunswick :

  • Conduite dangereuse d’un véhicule à moteur au cours d’une poursuite policière : +194 %
  • Trafic de métamphétamine en cristaux : +80 %
  • Autre conduite dangereuse : +42 %
  • Fraude : +37 %
  • Possession de métamphétamine en cristaux : +30 %
  • Infractions relatives aux armes à feu (délits, trafic illicite et possession) : +27 %
  • Communications indécentes ou harcelantes : +24 %

 

Voici les crimes signalés à la police ayant diminué :

  • Autres infractions contre l’administration de la justice (comme le défaut de se conformer à une ordonnance, le défaut de comparution et un manquement aux conditions de la probation) : -26 %
  • Vols de 5 000 $ ou moins : -22 %
  • Vols qualifiés : -20 %
  • Introductions par effraction : -16 %
  • Meurtre, homicide involontaire : - 22 %
  • Conduite avec facultés affaiblies : -8 %