Gouvernement du Nouveau-Brunswick

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

- M -

Machine à papier cannelé. Machine à papier qui a une série synchronisée de dispositifs mécaniques pour transformer une suspension diluée de fibres cellulosiques en une feuille sèche de papier comprenant des bords et des rainures alternatifs, parallèles et droits appelés papier cannelé.

Machines à façonner. Processus d'usinage utilisé principalement pour façonner des produits. Ce type de machines est utilisé dans divers secteurs de fabrication de produits, qui comprennent le processus de fabrication de produits en fibre de verre et les processus de fabrication de verre.

Masse de chargement. Masse d'un polluant recueilli par unité de temps. Généralement exprimée en grammes par seconde ou en kilogrammes par heure. Voir également taux d'émission.

Matériau non conforme aux spécifications. Matériau qui ne répond pas aux spécifications établies pour le produit.

Matériaux passés au crible. Matériaux qui ont passé à travers un crible d'une taille précise. Un certain nombre d'industries utilisent des cribles pour contrôler la taille du matériau qui est utilisé dans le processus, y compris l'industrie des panneaux de particules, qui utilise seulement des tailles précises de particules de bois pour fabriquer les panneaux, et les opérations de carrière, qui concassent des roches à des granulométries précises en vue d'un traitement supplémentaire.

Matière DBO. Matière présente dans l'effluent qui exerce une demande biologique d'oxygène. Ainsi, toute matière qui consomme de l'oxygène qui peut être disponible dans l'eau. La matière DBO est testée en utilisant la méthode suivante: Standard Methods for the Examination of Water and Wastewater, 18e édition, 1992, sous-partie 5210B, publiée conjointement par la American Public Health Association, la American Water Works Association et la Water Pollution Control Federation.

Mazout. Produit pétrolier utilisé comme carburant principalement à des fins de combustion et ayant une teneur en soufre entre 0,5 et 3,0% du poids.

Mazout à faible teneur en soufre. Mazout ayant une teneur en soufre inférieure à 1,5% selon son poids.

Mazout lourd. Terme généralement utilisé dans le secteur du raffinage du pétrole brut pour décrire les produits pétroliers qui consistent en des molécules d'hydrocarbure lourdes ou de longues chaînes. Le mazout lourd est normalement le résidu au fond des unités de distillation et d'hydrocraquage dans le processus de raffinage. Est également appelé mazout no 6 ou mazout brut.

Mazout lourd. Voir mazout no 6.

Mazout lourd 6B. Voir mazout no 6.

Mazout no 2. Mazout utilisé pour le chauffage domestique et comme source de combustible pour de vastes installations de chauffage et des systèmes de chauffage domestiques. Le mazout no 2 est parfois utilisé comme carburant diesel ou mazout domestique. Il est interdit de brûler du mazout no 2 ayant une teneur en soufre supérieure à 0,5% selon le poids.

Mazout no 6. Mazout utilisé comme source de combustible pour de vastes installations de chauffage pour des applications industrielles et la production d'énergie thermique. Parfois désigné sous le nom de mazout brut, mazout lourd, ou diesel navire. Il n'est pas permis de brûler du mazout no 6 ayant une teneur en soufre supérieure à 3% selon le poids.

Mélange de carburants. Mélange de divers types de carburants. Le mélange de carburants le plus courant est le mazout no 2 avec du mazout no 6.

Méthanol (CH3OH). Liquide inflammable, incolore et toxique. C'est un alcool produit par l'oxydation du méthane. Il est utilisé comme solvant, comme combustible et comme matériau brut dans la fabrication de formaldéhyde et comme additif dans la synthèse et l'antigel pour les automobiles.

Méthode de flottation. Méthode de séparation généralement utilisée dans l'industrie minière qui consiste en un minerai qui, lorsque mélangé avec de l'eau, flotte à la surface et est ensuite enlevé de la surface.

Méthode de rapport d'Environnement Canada SPE 1-AP-74-1. Publication d'Environnement Canada préparée par la Section de la conservation et de la protection qui sert de méthode de référence et qui souligne les protocoles pour effectuer un échantillonnage de source de particules isocinétiques. Cette méthode a depuis été mise à jour et remplacée par SPE/RM/1/8.

«Méthodes de référence: Dosage du dioxyde de soufre émis par les sources fixes SPE 1-AP-74-3». Document de méthode de référence préparé par le Service de protection de l'environnement d'Environnement Canada. La méthode souligne les procédures à suivre en procédant à l'échantillonnage d'anhydride sulfureux à une source fixe. Ce document a depuis été remplacé par SPE RM/1/15.

«Méthodes de référence normalisées en vue d'essais aux sources: Mesure des émissions de particules provenant des sources fixes SPE 1-AP-74-1». Document de méthode de référence rédigé par le Service de protection de l'environnement d'Environnement Canada. La méthode souligne les procédures à suivre en effectuant un échantillonnage de particules à une source fixe. Ce document a depuis été remplacé par SPE RM/1/8.

«Méthodes de référence normalisées: Mesure des oxydes d'azote provenant de sources fixes SPE 1-AP-77-3». Document de méthode de référence préparé par le Service de protection de l'environnement d'Environnement Canada. La méthode souligne les procédures à suivre en procédant à l'échantillonnage d'oxyde d'azote à une source fixe. Ce document a depuis été remplacé par SPE RM/1/15.

Méthylchloroforme. Liquide volatil incolore d'une odeur doucereuse. Il a des applications industrielles comme solvant, comme agent d'extraction et comme ingrédient d'autres produits chimiques comme des CFC. Substance susceptible d'appauvrir la couche d'ozone.

Méthyléthylcétone (CH3COC2H5). Liquide incolore, inflammable et soluble dans l'eau qui est miscible avec l'huile. Il est utilisé comme solvant dans les pellicules de vinyle et les revêtements de nitrocellulose et comme réactif dans les synthèses organiques. Il est seulement légèrement soluble dans l'eau mais très soluble dans la plupart des solvants organiques.

Méthylmercaptan (CH3SH). Gaz inflammable, incolore et toxique d'une odeur désagréable. Il est insoluble dans l'eau mais soluble dans des solvants organiques et est utilisé comme produit intermédiaire.

Mètre cube normal (Nm3). Quantité de gaz occupant un volume d'un mètre cube à 25 oC et à une pression de 101,3 kPa.

Microgrammes par mètre cube. Unité métrique utilisée pour mesurer la concentration d'un polluant dans l'air. Équivaut à un millionième d'un gramme dans un mètre cube d'air.

Minerai concentré. Minerai qui a été séparé de la roche portante ou du sol par flottation par mousse et d'autres méthodes de séparation des minerais.

Mise en service. Relativement à de l'équipement contenant des substances appauvrissant la couche d'ozone, désigne ajuster, inspecter, entretenir, modifier, rénover ou réparer de l'équipement ou des parties d'équipement.

Modélisation. Voir modélisation de la dispersion de la qualité de l'air.

Modélisation de la dispersion de l'air ambiant. Voir Modélisation de la dispersion de la qualité de l'air.

Modélisation de la dispersion de la qualité de l'air. Méthode, par modélisation physique ou par techniques computationnelles, servant à prédire ou à prévoir le degré auquel la qualité de l'air à des élévations et à des endroits précis ressentira les effets de l'émission de polluants atmosphériques provenant d'une source particulière. Plusieurs modèles empiriques ont été mis au point. Ces modèles nécessitent des données sur les émissions de la source, des données météorologiques locales et des données topographiques.

Modification. Concernant un agrément, désigne modifier ou modifiant l'agrément selon ce qui est jugé utile.

Modifier. Lorsqu'utilisé par rapport à une source,

  1. action qui augmente

    1. la quantité d'un polluant rejeté dans l'atmosphère par la source,
    2. le taux de rejet d'un polluant dans l'atmosphère par la source,
    3. la concentration d'un polluant dans l'atmosphère par la source,

  2. rejet dans l'atmosphère d'un polluant qui n'a jamais déjà été rejeté dans l'atmosphère par la source, ou

  3. toute autre action relative à la source qui, de l'avis du ministre, entraînerait une augmentation de la concentration d'un polluant dans l'atmosphère ou le rejet dans l'atmosphère d'un polluant qui n'a jamais auparavant été rejeté dans l'atmosphère par la source.

Moniteur d'opacité. Forme de surveillance continue des émissions qui mesure l'opacité du flux de déchets atmosphériques. Voir également surveillance continue des émissions.

Moniteurs d'anhydride sulfureux semi-mobiles. Dans le contexte des moniteurs mobiles, indique que les moniteurs sont d'une mobilité limitée et qu'ils ne peuvent être déplacés sur une grande distance.

Moniteurs de l'air ambiant. Équipement servant à prélever, mesurer, enregistrer ou signaler des concentrations de polluants atmosphériques particuliers dans l'air extérieur à divers endroits et élévations autour d'une source de polluants atmosphériques ou d'une source proposée.

Moniteurs de surveillance continue des émissions (MSCE). Équipement spécialisé dans une cheminée ou un évent utilisé pour déterminer et signaler les niveaux de polluants particuliers sur une base continue. Les sources fixes comme les grandes usines thermiques ou électriques alimentées au combustible fossile, les incinérateurs de déchets municipaux, les usines de pâtes et autres usines industrielles utilisent généralement des moniteurs pour assurer un enregistrement continu et régulier du rendement de l'équipement antipollution atmosphérique et pour déterminer si les normes relatives aux émissions sont respectées.

Monoxyde d'azote (NO). Gaz formé par la combustion à haute température dans un processus de combustion et qui contribue à la formation de smog photochimique.

Monoxyde de carbone (CO). Polluant atmosphérique inodore, incolore et insipide émis dans l'atmosphère à partir de différentes sources, qui comprennent, sans y être limitées, les véhicules à moteur, les industries brûlant des combustibles fossiles, les systèmes de chauffage domestiques et le brûlage libre de déchets. Le Règlement du Nouveau-Brunswick 97-133 établi en vertu de la Loi sur l'assainissement de l'air réglemente une concentration maximale tolérée au niveau du sol par microgrammes par mètre cube de 35 000 pour une période moyenne d'une heure.

Montant. Partie calculée des dommages-intérêts accordés au défendeur. Elle ne peut être limitée, comme l'indique le paragraphe 21(3) de la Loi sur l'assainissement de l'air.

Mousse plastique et mousse isolante rigide interdites. Dans le contexte du Règlement sur les substances appauvrissant la couche d'ozone, mousse fabriquée à l'aide d'un agent de gonflement appauvrissant la couche d'ozone et qui est interdit par le Ministère.

Moyenne géométrique. Valeur d'un groupe de nombres visant à représenter le milieu géométrique des nombres qui est déterminée en prenant la racine ne du produit de n nombres.

Moyenne mobile. Moyenne arithmétique d'un nombre précis de périodes contiguës. Par exemple, dans le cas d'une moyenne mobile de 30 jours, la moyenne des taux quotidiens consécutifs est déterminée pour les 30 jours d'exploitation précédents de l'usine.

Multi-cyclone. Cyclones installés en succession, où les émissions de particules du premier sont alimentés au second, et ainsi de suite, la taille des cyclones devenant de plus en plus petite en aval afin d'améliorer l'efficacité de collecte des particules plus fines. Ces unités peuvent également être placées en parallèle afin d'effectuer le retrait efficace d'un flux important.

MW d'électricité. Mégawatt d'électricité, unité d'énergie électrique. Représente une puissance d'un million de watts. Est généralement le terme utilisé pour exprimer la capacité des grandes centrales thermiques.