FREDERICTON (GNB) – La plus récente cohorte du programme Étudier pour m’y établir du Canada atlantique est maintenant diplômée, et plus de la moitié des diplômés ont déjà trouvé un emploi au Nouveau-Brunswick.

La ministre responsable d’Opportunités NB et ministre responsable de l’Immigration, Arlene Dunn, a félicité les étudiants d’avoir surmonté les obstacles, notamment ceux liés à la pandémie, à l’occasion d’une cérémonie virtuelle de remise des diplômes.

« Nous sommes convaincus que, grâce à la détermination dont vous avez fait preuve au cours de cette période, vous trouverez du travail ici, a déclaré Mme Dunn. Par l’entremise du programme Étudier pour m’y établir, vous disposez des outils et des ressources pour travailler, vivre et prospérer au Nouveau-Brunswick. »

Le programme, qui est financé par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et le ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, est destiné aux étudiants étrangers qui s’engagent à vivre et à travailler au Canada atlantique. Il offre un cadre pour l’acquisition de compétences, l’établissement de liens et l’obtention d’un soutien qui sont tous essentiels pour faire décoller des carrières couronnées de succès après l’obtention du diplôme.

Un des participants au programme, Leonardo Silva, qui est originaire du Brésil, a dit que le programme lui a permis d’établir des contacts importants qui lui ont donné les connaissances et les outils nécessaires pour réussir et s’établir à long terme au Nouveau-Brunswick.

« Le soutien offert tout au long du programme m’a aidé à prendre la décision de rester au Nouveau-Brunswick et à choisir la meilleure voie d’immigration à suivre pour ma famille, a affirmé M. Silva. Je veux remercier les responsables et le personnel du programme Étudier pour m’y établir pour tout leur soutien. Nous nous sommes sentis les bienvenus et soutenus tout au long de notre cheminement. »

Chaque année, environ 60 étudiants étrangers s’inscrivent au programme, et plus de 30 mentors communautaires aident les participants à atteindre leurs objectifs d’apprentissage professionnel. La cohorte de 64 diplômés de cette année a obtenu des grades dans les domaines suivants : informatique et technologies de l’information, finances, génie, études environnementales, et administration des affaires.

Plus de la moitié de la cohorte de cette année a déjà trouvé un emploi au Nouveau-Brunswick, ce qui contribue de manière importante à la croissance démographique et aux stratégies de croissance économique de la province.

« Nous savons que le Nouveau-Brunswick a quelque chose de spécial à offrir, a dit Mme Dunn. Les données de Statistique Canada ont récemment confirmé que plus de 3500 personnes d’ailleurs au Canada sont venues s’établir dans la province entre janvier et mars de cette année. Il s’agit des chiffres les plus élevés de migration interne depuis 1975. Plus les gens seront nombreux à s’installer au Nouveau-Brunswick, plus notre avenir sera robuste, diversifié et inclusif. »